Forum sur les Sports Mécaniques
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rallye d'Italie (20-21 février 2010)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 15:10



Les pilotes retrouvent l'Europe pour le dernier rendez-vous sur asphalte de la saison. C'est l'Italie et l'arrière-pays de San Remo, qui sera le cadre de cet avant-dernière manche du championnat du monde. On retrouve les ingrédients qui ont fait le succès du Monte-Carlo et de la Corse, des petites routes étroites et sinueuses dans un décor naturel des plus grandioses, l'arrière-pays montagneux et les premiers contreforts des Alpes.

C'est sur ce même terrain que d'autres sportifs s'illustrent, les cyclistes avec la classique Milan - San Remo, qui constitue l'un des premiers grands rendez-vous de ce sport. Il ne s'agirait par contre pas d'une course en peloton, mais d'un effort solitaire contre-la-final, bien qu'il s'agisse du lancement du sprint final du championnat. San Remo retrouve le WRC, après être devenu le refuge de l'IRC. C'est d'ailleurs ce championnat qui a grandement inspiré le parcours actuel, notamment la présence d'une spéciale nocturne, la plus longue du championnat, pour un genre d'épreuve quelque peu inédit. On renoue ici avec la tradition du rallye, qui en faisait une épreuve d'endurance, et non un bref sprint, ce qui nous rapproche finalement un peu plus du cyclisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 15:10

Itinéraire du rallye :

Etape n°1 : Samedi 27 juin 2009 (San Remo - San Remo)

Départ à 09h59

ES 01 : Bivio Ceppo - Bivio Buggo (10h56)
ES 02 : Perinaldo - Coldirodi (11h55)

Arrivée prévue à 14h30

Etape n°2 : Samedi 27 juin 2009 (San Remo - San Remo)

Départ à 17h00

ES 03 : Bivio Madonna della Neve - Ghimbegna (18h09)
ES 04 : Baiardo - Apricalle (18h32)
ES 05 : Romollo - Ghimbegna (19h09)
ES 06-07 : Bivio Madonna della Neve - Madonne della Villa (22h59, nocturne)

Arrivée prévue à 01h30

L'ES 06 comptera double compte tenu de sa longueur et de son caractère nocturne

Etape n°3 : Dimanche 28 juin 2009 (San Remo - San Remo)

Départ à 08h00

ES 08 : Carpasio - Bivio Calderaia (09h01)
ES 09 : Rezzo - Abitato di Andagna - Chiesa di San Bernardo (09h53)
ES 10 : Rezzo - Abitato di Andagna - Chiesa di San Bernardo (12h42)

Arrivée prévue à 14h08
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 15:10

Etape n°1

ES 01 : Bivio Ceppo - Bivio Buggo
ES 02 : Perinaldo - Coldirodi



Les étapes 1 et 2 sont inversées par rapport à la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 15:11

Etape n°2

ES 03 : Bivio Madonna della Neve - Ghimbegna
ES 04 : Baiardo - Apricalle
ES 05 : Romollo - Ghimbegna



ES 06-07 : Bivio Madonna della Neve - Madonne della Villa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 15:11

Etape n°3

ES 08 : Carpasio - Bivio Calderaia
ES 09 : Rezzo - Abitato di Andagna - Chiesa di San Bernardo
ES 10 : Rezzo - Abitato di Andagna - Chiesa di San Bernardo

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 15:13

Historique :

Le premier "Rallye Internazionale di San Remo" s'est tenu en 1928. Le mot Rallye, employé dans la dénomination fut inspiré par le Rallye Automobile Monte-Carlo. Après une deuxième édition pleine de succès en 1929, l'évènement fut confié à de nouveaux organisateurs qui préférèrent mettre en place une course dans les rues de San Remo. La première édition du Circuito Automobilismo San Remo vit le jour en 1937, pour une victoire d'Achille Varzi.

Le Rallye de San Remo renaît de ses cendres en 1961, sous le nom de Rallye dei Fiori (Rallye des Fleurs), pour se tenir annuellement depuis lors. De 1970 à 1972, le rallye faisait partie du Championnat International des Constructeurs (IMC), avant d'intégrer le championnat du monde des rallyes dès sa création en 1973. Jusqu'en 2003, le rallye a toujours fait parti de ce championnat, à l'exception de l'année 1995, où l'épreuve fut réservée pour les modèles 2L non-WRC.

Une controverse s'est développée en 1986, lors de la disqualification par les commissaires de l'écurie Peugeot au cours de la troisième journée, pour jupes non conformes. Peugeot avait jusque-là passé tous les autres contrôles, y compris sur d'autres rallyes, dans la même configuration. Malgré l'appel de l'équipe française, suspectant un favoritisme pour aider Lancia à remporter le championnat, la décision ne variera pas. Quelques semaines plus tard, la FIA annulera les résultats, juste après que Peugeot se soit présentée dans la même configuration, validée cette fois-ci au RAC. Markku Alen reste le vainqueur symbolique, mais il a perdu le bénéfice des points marqués, ce qui a permis à Juha Kankunnen de récupérer le titre de champion du monde sur tapis vert, au détriment de son compatriote.

Depuis 1997, le rallye se dispute intégralement sur l'asphalte, alors qu'auparavant, il alternait cette surface avec la terre, dans la tradition des longs rallyes de l'époque. La modernisation de la discipline a conduit à uniformiser la surface pour pallier au raccourcissement de l'épreuve. Retiré en 2003 au profit d'une épreuve sur terre courue en Sardaigne, le rallye a continué d'exister au travers du championnat italien. Depuis 2006, l'épreuve fait partie du Championnat Intercontinental des Rallyes (IRC), nouvellement crée, de quoi lui redonner une partie de son lustre d'antan.

Les records de victoire :

Pilotes Victoires Années
Gilles PANIZZI 3 2000, 2001, 2002
Didier AURIOL 3 1990, 1991, 1994
Miki BIASION 3 1987, 1988, 1989
Markku ALEN 3 1978, 1983, 1986*
* : Résultat annulé sur tapis vert

Les derniers vainqueurs (WRC) :

Année Pilote/Copilote Voiture
2003 Sébastien LOEB / Daniel ELENA Citroën Xsara WRC
2002 Gilles PANIZZI / Hervé PANIZZI Peugeot 206 WRC
2001 Gilles PANIZZI / Hervé PANIZZI Peugeot 206 WRC
2000 Gilles PANIZZI / Hervé PANIZZI Peugeot 206 WRC
1999 Tommi MÄKINEN / Risto MANNISENMÄKI Mitsubishi Lancer EVO
1998 Tommi MÄKINEN / Risto MANNISENMÄKI Mitsubishi Lancer EVO
1997 Colin Mc RAE / Nicky GRIST Subaru Impreza WRC
1996 Colin Mc RAE / Nicky GRISTSubaru Impreza WRC

Les derniers vainqueurs :

2008 : Giandomenico Basso (Fiat Grande Punto S2000)
2007 : Luca Rossetti (Peugeot 207 S2000)
2006 : Paolo Andreucci (Fiat Pundo S2000)
2005 : Alessandro Perico (Renault Clio S1600)
2004 : Renato Travaglia (Peugeot 206 S1600)

Classement saison 1 :

1 Sébastien Loeb (Peugeot)
2 Mikko Hirvonen (Citroën)
3 François Duval (Citroën)
4 Giandomenico Basso (Peugeot)
5 Nicolas Vouilloz (Ford)
6 Toni Gardemeister (Ford)
7 Dani Sordo (Suzuki)
8 Renato Travaglia (Mitsubishi)

(source : wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 15:19

La liste des engagés :

Speedy Racing Team (Ford Focus WRC)

1 ---- Mikko Hirvonen - Jarmo Lehtinen (WRC)
6 ---- Jarkko Nikara - Jarko Kalliolepo (PWRC/JWRC)
37 -- Nicos Thomas - Angelos Loizides (PWRC/JWRC)

Team Flotographie (Subaru Impreza WRC)

2 ---- Sébastien Loeb - Daniel Elena (WRC)
18 -- Julien Maurin - Gilles Thimonier (IRC)
19 -- Gabriel Pozzo - Daniel Stillo (PWRC/JWRC)

Thunder Team (Suzuki SX4 WRC)

3 ---- Chris Atkinson - Stéphane Prévot (WRC)
20 -- Martin Prokop - Jan Tomanek (PW/JWRC)
24 -- Pavel Valousek - Zdenek Hruza (IWRC)

Cavaliers Team (Peugeot 307 WRC)

4 ---- Patrick Flodin - Goran Bergsten (PWRC/JWRC)
23 -- François Duval - Denis Giraudet (IRC)
35 -- Dani Sordo - Marc Marti (WRC)

Suzuki World Rally Team (Suzuki SX4 WRC)

5 ---- Kris Meeke - Paul Nagle (IRC)
25 -- Bruno Magalhaes - Carlos Magalhaes (IRC)
26 -- Simone Bertolotti - Luca Celestini (PWRC/JWRC)

Mitsubishi Ralliart (Mitsubishi Lancer WRC)

6 ---- Marcus Grönholm - Timo Rautiainen (WRC)
28 -- Pieter Tsjoen - Eddy Chevaillier (IRC)
29 -- Tobia Cavallini - Flavio Zanella (IRC)

Team France (Citroën C4 WRC)

7 ---- Jan Kopecky - Petr Stary (IRC)
17 -- Anton Alen - Timo Alanne (IRC)
93 -- Martin Semerad - Bohuslav Ceplecha (PWRC/JWRC)

Euskal Minardi Rally Team (Citroën C4 WRC)

8 ---- Andreas Mikkelsen - Ola Floene (WRC)
22 -- Alberto Hevia - Alberto Iglesias (IRC)
83 -- Jordi Marti - Gabriel Sanchez (PWRC/JWRC)

Skoda Motorsport (Skoda Fabia WRC)

9 ---- Toshi Arai - Glenn Mc Neall (PWRC/JWRC)
30 -- Yoan Bonato - Benjamin Boulloud (PWRC/JWRC)
31 -- Piero Longhi - Maurizio Imerito (WRC)

Citroën Xsara Alitalia (Citroën Xsara WRC)

10 -- Thierry Neuville - Nicolas Klinger (IRC)
12 -- Sébastien Ogier - Julien Ingrassia (WRC)
14 -- Hans Weijs Jr - Bjorn Degant (PWRC/JWRC)

Adapta World Rally Team (Mitsubishi Lancer WRC)

11 -- Mads Ostberg - Ole Kristian Unnerud (WRC)
32 -- Michal Kosciuzko - Maciek Szczepaniak (PWRC/JWRC)
34 -- Simone Campedelli - Danilo Fappani (PWRC/JWRC)

Team Scandinavia (Subaru Impreza WRC)

13 -- Per Gunnar Andersson - Timo Rautiainen (WRC)
21 -- Jari-Matti Latvala - Miikka Anttila (WRC)
46 -- Eyvind Brynildsen - Denis Giraudet (PWRC/JWRC)

OMV Kronos Citroën (Citroën Xsara WRC)

15 -- Matthew Wilson - Scott Martin (WRC)
35 -- Stéphane Sarrazin - Jacques-Julien Renucci (IRC)
36 -- Kevin Abbring - Erwin Mombaerts (PWRC/JWRC)

Van Merksteijn Motorsport (Skoda Fabia WRC)

16 -- Peter Van Merksteijn Jr - Hans van Goor (WRC)
38 -- Alessandro Bettega - Simone Scattolin (IRC)
39 -- Lambros Athanassoulas - Nikolaos Zakheos (PWRC/JWRC)

Antonio Mazzanti Racing Team (Peugeot 307 WRC)

27 -- Juho Hänninen - Mikko Markkula (IRC)
54 -- Giandomenico Basso - Mitia Dotta (IRC)
81 -- Patrick Sandell - Emil Axelsson (PWRC/JWRC)

Team Kazakstan (Ford Focus WRC)

33 -- Petter Solberg - Phil Mills (WRC)
66 -- Bernd Casier - Frédéric Miclotte (IRC)
99 -- Mark Tapper - Jeff Judd (PWRC/JWRC)


Les favoris :

Double vainqueur ici, Sébastien Loeb reste l'immense favori pour réaliser la passe de trois. Il a nettement confirmé ce statut par une victoire éclatante en Catalogne. La Catalogne a aussi révélé ses principaux adversaires, l'Espagnol Dani Sordo qui a longtemps paru être le seul à pouvoir tenir le rythme, le Finlandais Mikko Hirvonen qui aura à coeur de rattraper une saison plutôt mauvaise et le Tchèque Jan Kopecky, toujours dans les bons coups.

Au delà de ce quatuor, il sera plus difficile de s'illustrer. En leader conquérant, Petter Solberg aura à coeur de réussir quelque chose ici, mais il aura fort à faire face à la concurrence. Sur asphalte, les pilotes Citroën sont souvent redoutables. Un trio, Alberto Hevia, Thierry Neuville, Stéphane Sarrazin lui avait donné bien du fil à retordre. On surveillera également son coéquipier Bernd Casier ou les Citroën du Team Alitalia qui auront à coeur de briller à domicile, Sébastien Ogier et Hans Weijs Jr, en plus de Neuville. Les meilleures chances locales reposeront sur les épaules de Giandomenico Basso, auteur d'un bon rallye ici l'an passé, mais l'équipe de Mazzanti s'est enfoncée dans la crise depuis un an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 15:44

Le San Remo est un rallye atypique, la longue double spéciale nocturne risque de faire bien des dégâts. Pour couronner le tout, un temps de chien s'est abbattu sur l'Italie et sa côte méditerrannéenne traditionnellement ensoleillée. Froid de canard et grosses averses seront au menu, sur des routes de montagne détrempées sur lesquelles il faudra faire encore plus attention qu'à l'accoutumée. Au championnat, Petter Solberg débarque dans une position favorable, avec 5 et 6 points d'avance sur Loeb et Hirvonen. Il devra cependant se méfier car tout peut s'effacer en un seul rallye et le forcer à l'exploit sur le RAC. Dans l'idéal, il comptera à nouveau sur Sordo et Kopecky pour sortir du rallye en tête et faire alors un grand pas vers le titre. Mikko Hirvonen, par sa polyvalence terre-asphalte est encore capable de sortir le grand jeu pour le coiffer sur la ligne, tandis que Sébastien Loeb peut s'assurer une belle avance à l'issue de cette épreuve et résister en terre galloise. Les autres concurrents semblent à priori hors du coup, principalement Sordo et Kopecky.

ES 01 : Bivio Ceppo - Bivio Buggo

Résumé :

Le rallye démarre sur une courte étape, deux spéciales, prélude d'une longue journée qui en comptera sept pour s'achever au milieu de la nuit. On retrouve les saveurs du rallye à l'ancienne où la nuit faisait partie de la course, une période qu'il fallait aussi savoir gérer. La brève matinée servira essentiellement à se jauger et à marquer les esprits. Le San Remo ressemble vaguement à une course d'endurance, comme celle des 24 heures du Mans. C'est pendant la nuit que les victoires se font et se défont et il en sera certainement de même ici. Sébastien Loeb, le double tenant du titre ici, entame avec vigueur la défense de sa couronne. Il ne se fait pas prier pour s'emparer du premier scratch, marquant déjà son territoire. Dani Sordo, comme prévu, s'est longtemps accroché et s'installe en deuxième position. Derrière, c'est Petter Solberg, en se glissant sur le podium provisoire qui réalise la meilleure opération, juste devant Kopecky et Hirvonen, un peu en-dedans. Sarrazin, Hevia et Casier se sont détachés pour les points, mais la meute de poursuivants est conséquente, emmenée par Hans Weijs Jr, qui court lui aussi après son titre. Le réveil aura été difficile pour Marti, Alen et Arai, qui ont commis quelques petites fautes que l'asphalte détrempé ne pardonnait guère.

Classement :

1 LOEB 15:50,936
2 SORDO 15:54,992 + 0:04,056
3 SOLBERG P 15:58,820 + 0:07,884
4 KOPECKY 16:00,512 + 0:09,576
5 HIRVONEN 16:00,872 + 0:09,936
6 SARRAZIN 16:04,076 + 0:13,140
7 HEVIA 16:05,696 + 0:14,760
8 CASIER 16:09,428 + 0:18,492
9 WEIJS JR 16:16,220 + 0:25,284
10 OGIER 16:16,376 + 0:25,440
11 DUVAL 16:17,720 + 0:26,784
12 NEUVILLE 16:18,152 + 0:27,216
13 BASSO 16:18,528 + 0:27,592
14 TSJOEN 16:19,456 + 0:28,520
15 ANDERSSON 16:21,564 + 0:30,628
16 HANNINEN 16:22,136 + 0:31,200
17 MEEKE 16:25,384 + 0:34,448
18 LATVALA 16:25,528 + 0:34,592
19 WILSON 16:27,396 + 0:36,460
20 MAGALHAES 16:29,256 + 0:38,320
21 SEMERAD 16:29,988 + 0:39,052
22 ATHANASSOULAS 16:30,840 + 0:39,904
23 FLODIN 16:32,424 + 0:41,488
24 BETTEGA 16:32,952 + 0:42,016
25 BONATO 16:33,072 + 0:42,136
26 ATKINSON 16:33,868 + 0:42,932
27 ABBRING 16:34,252 + 0:43,316
28 MAURIN 16:35,856 + 0:44,920
29 BRYNILDSEN 16:36,924 + 0:45,988
30 MIKKELSEN 16:37,432 + 0:46,496
31 CAMPEDELLI 16:38,064 + 0:47,128
32 VALOUSEK 16:38,888 + 0:47,952
33 SANDELL 16:39,100 + 0:48,164
34 POZZO 16:39,372 + 0:48,436
35 NIKARA 16:40,960 + 0:50,024
36 CAVALLINI 16:41,960 + 0:51,024
37 TAPPER 16:42,356 + 0:51,420
38 PROKOP 16:43,472 + 0:52,536
39 KOSCIUZKO 16:45,152 + 0:54,216
40 GRONHOLM 16:45,468 + 0:54,532
41 OSTBERG 16:45,876 + 0:54,940
42 LONGHI 16:47,420 + 0:56,484
43 BERTOLOTTI 16:47,852 + 0:56,916
44 THOMAS 16:49,632 + 0:58,696
45 VAN MERKSTEIJN JR 17:11,540 + 1:20,604
46 ALEN 17:42,736 + 1:51,800
47 MARTI 17:44,760 + 1:53,824
48 ARAI 17:46,308 + 1:55,372

Classement général (ES 01) :

1 LOEB 15:50,936
2 SORDO 15:54,992 + 0:04,056
3 SOLBERG P 15:58,820 + 0:07,884
4 KOPECKY 16:00,512 + 0:09,576
5 HIRVONEN 16:00,872 + 0:09,936
6 SARRAZIN 16:04,076 + 0:13,140
7 HEVIA 16:05,696 + 0:14,760
8 CASIER 16:09,428 + 0:18,492
9 WEIJS JR 16:16,220 + 0:25,284
10 OGIER 16:16,376 + 0:25,440
11 DUVAL 16:17,720 + 0:26,784
12 NEUVILLE 16:18,152 + 0:27,216
13 BASSO 16:18,528 + 0:27,592
14 TSJOEN 16:19,456 + 0:28,520
15 ANDERSSON 16:21,564 + 0:30,628
16 HANNINEN 16:22,136 + 0:31,200
17 MEEKE 16:25,384 + 0:34,448
18 LATVALA 16:25,528 + 0:34,592
19 WILSON 16:27,396 + 0:36,460
20 MAGALHAES 16:29,256 + 0:38,320
21 SEMERAD 16:29,988 + 0:39,052
22 ATHANASSOULAS 16:30,840 + 0:39,904
23 FLODIN 16:32,424 + 0:41,488
24 BETTEGA 16:32,952 + 0:42,016
25 BONATO 16:33,072 + 0:42,136
26 ATKINSON 16:33,868 + 0:42,932
27 ABBRING 16:34,252 + 0:43,316
28 MAURIN 16:35,856 + 0:44,920
29 BRYNILDSEN 16:36,924 + 0:45,988
30 MIKKELSEN 16:37,432 + 0:46,496
31 CAMPEDELLI 16:38,064 + 0:47,128
32 VALOUSEK 16:38,888 + 0:47,952
33 SANDELL 16:39,100 + 0:48,164
34 POZZO 16:39,372 + 0:48,436
35 NIKARA 16:40,960 + 0:50,024
36 CAVALLINI 16:41,960 + 0:51,024
37 TAPPER 16:42,356 + 0:51,420
38 PROKOP 16:43,472 + 0:52,536
39 KOSCIUZKO 16:45,152 + 0:54,216
40 GRONHOLM 16:45,468 + 0:54,532
41 OSTBERG 16:45,876 + 0:54,940
42 LONGHI 16:47,420 + 0:56,484
43 BERTOLOTTI 16:47,852 + 0:56,916
44 THOMAS 16:49,632 + 0:58,696
45 VAN MERKSTEIJN JR 17:11,540 + 1:20,604
46 ALEN 17:42,736 + 1:51,800
47 MARTI 17:44,760 + 1:53,824
48 ARAI 17:46,308 + 1:55,372
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floleriderdu13
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1129
Age : 30
Localisation : 13
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 15:50

Go Seb Very Happy

_________________



Subaru Impreza powaaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Flotographie.com
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 16:20

Comme attendu, Sébastien Loeb a pris le pouvoir. Le Français, déjà champion il y a deux ans espère bien coiffer une nouvelle couronne, après la défaite amère contre Mikko Hirvonen l'an passé. Petter Solberg, favori incontestable depuis la mi-saison garde jalousement son trône, car il est bien rentré dans son rallye. Ce n'est pas le cas de Mikko Hirvonen, mais on sait déjà le Finlandais en difficulté avec son statut de tenant du titre à assumer et la pression mise par son employeur pour triompher à nouveau. Loin de toutes ses préoccupations, Dani Sordo s'attelle à décrocher un nouveau succès cette saison, une saison bien remplie qui l'a vu accéder au rang de favori. En IRC, Jan Kopecky continue son pari fou, gagner tous les rallyes de la saison et sauf une erreur de sa part, on voit mal qui pourrait l'en empêcher. Côté PWRC/JWRC, c'est la lutte pour le titre qui se poursuit et à ce petit jeu, Hans Weijs, spécialiste ès asphalte de la catégorie, met toutes les chances de son côté.

ES 02 : Perinaldo - Coldirodi

Résumé :

Dernière spéciale avant la sieste. Elle clôt la première étape, la deuxième boucle reprenant bien plus tard à cause de l'épreuve en nocturne. Pour le moment, il s'agit de ne pas aller à la faute et Sébastien Loeb semble ne pas chercher le diable sous les trombes d'eau. Parti vite, il a assuré un bon chrono pour conserver une avance raisonnable. Dani Sordo en profite pour grignoter un peu de son retard, tandis que Petter Solberg continue de promener son aisance insolente. Le mot danger est absent du dictionnaire du Norvégien et il n'a pas eu peur d'aller titiller le chrono pour renforcer son podium. Il menace directement Loeb et semble ne plus pouvoir s'arrêter dans sa quête de succès. C'est tout l'inverse pour Hirvonen qui n'arrive décidemment pas à décoller. Le Finlandais n'a jamais été un foudre de guerre, construisant plutôt ses rallyes à l'usure en maintenant une longue cadence, plutôt qu'en assénant quelques coups de boutoir. Mais cette année, il reste toujours en deçà. L'annonce de son éviction prochaine par sa propre équipe n'arrange pas la facture et on reconnaitra ici un timing des plus discutables dans cette annonce. Truffier avait beau être un descendant de Don Quichotte, se battant contre les moulins à vent, il avait eu le mérite de mener le Finlandais au titre. Il semblerait que lui aussi se soit perdu chez Mazzanti. Loin de toutes ces préoccupations, Stéphane Sarrazin s'offre un scratch et se permet de devancer Jan Kopecky. Le Tchèque sera-t-il enfin mis à mal, lui qui n'en finit plus d'exaspérer ses adversaires qui se sont résolus à partager les miettes ? Alberto Hevia et Thierry Neuville ne sont pas loins non plus, pour un classement aux airs catalans, quelques places inversées seulement. Bernd Casier a crevé en sortant trop large et le Belge le paie cher car il est relégué à deux minutes. Michal Kosciuzko ne fait guère mieux. Il avait encore quelques espoirs de titre, mais à trop forcer pour inverser la tendance, il a fini par sortir. Le Polonais disparait de la liste des candidats. Elle se réduit, avec un fort accent néerlandais, puisque Weijs Jr mène le rallye devant son compatriote Abbring, qui devient le grand favori dans cette affaire. La spéciale a également été marquée par l'impressionnante sortie de piste de Jari-Matti Latvala, qui a décollé contre un talus pour achever sa série de tonneaux contre un arbre un peu plus loin. L'équipage devrait cependant être remis pour la prochaine manche.

Classement :

1 SARRAZIN 15:55,376
2 SOLBERG P 15:57,116 + 0:01,740
3 SORDO 16:00,680 + 0:05,304
4 LOEB 16:02,156 + 0:06,780
5 KOPECKY 16:02,396 + 0:07,020
6 HIRVONEN 16:03,716 + 0:08,340
7 HEVIA 16:08,192 + 0:12,816
8 NEUVILLE 16:08,864 + 0:13,488
9 DUVAL 16:10,940 + 0:15,564
10 TSJOEN 16:13,204 + 0:17,828
11 HANNINEN 16:13,340 + 0:17,964
12 OGIER 16:14,492 + 0:19,116
13 WEIJS JR 16:19,436 + 0:24,060
14 BASSO 16:20,280 + 0:24,904
15 GRONHOLM 16:20,616 + 0:25,240
16 MARTI 16:21,216 + 0:25,840
17 POZZO 16:21,624 + 0:26,248
18 ABBRING 16:22,216 + 0:26,840
19 PROKOP 16:22,700 + 0:27,324
20 BETTEGA 16:25,332 + 0:29,956
21 FLODIN 16:27,480 + 0:32,104
22 MEEKE 16:29,020 + 0:33,644
23 MAGALHAES 16:29,136 + 0:33,760
24 MIKKELSEN 16:29,440 + 0:34,064
25 SANDELL 16:30,508 + 0:35,132
26 MAURIN 16:31,116 + 0:35,740
27 VALOUSEK 16:32,708 + 0:37,332
28 ATHANASSOULAS 16:33,564 + 0:38,188
29 THOMAS 16:34,296 + 0:38,920
30 SEMERAD 16:35,256 + 0:39,880
31 ALEN 16:35,848 + 0:40,472
32 WILSON 16:35,856 + 0:40,480
33 CAVALLINI 16:37,100 + 0:41,724
34 TAPPER 16:37,496 + 0:42,120
35 OSTBERG 16:37,980 + 0:42,604
36 LONGHI 16:39,020 + 0:43,644
37 ATKINSON 16:39,904 + 0:44,528
38 BONATO 16:40,968 + 0:45,592
39 ARAI 16:42,380 + 0:47,004
40 ANDERSSON 16:42,684 + 0:47,308
41 BRYNILDSEN 16:47,652 + 0:52,276
42 NIKARA 16:48,064 + 0:52,688
43 BERTOLOTTI 16:58,052 + 1:02,676
44 CAMPEDELLI 17:01,392 + 1:06,016
45 VAN MERKSTEIJN JR 17:06,572 + 1:11,196
46 CASIER 17:50,888 + 1:55,512
47 KOSCIUZKO 17:54,508 + 1:59,132
48 LATVALA AB

Classement général à l'issue de la première étape (ES 02) :

1 LOEB 0:31:53,092
2 SORDO 0:31:55,672 + 0:02,580
3 SOLBERG P 0:31:55,936 + 0:02,844
4 SARRAZIN 0:31:59,452 + 0:06,360
5 KOPECKY 0:32:02,908 + 0:09,816
6 HIRVONEN 0:32:04,588 + 0:11,496
7 HEVIA 0:32:13,888 + 0:20,796
8 NEUVILLE 0:32:27,016 + 0:33,924
9 DUVAL 0:32:28,660 + 0:35,568
10 OGIER 0:32:30,868 + 0:37,776
11 TSJOEN 0:32:32,660 + 0:39,568
12 HANNINEN 0:32:35,476 + 0:42,384
13 WEIJS JR 0:32:35,656 + 0:42,564
14 BASSO 0:32:38,808 + 0:45,716
15 MEEKE 0:32:54,404 + 1:01,312
16 ABBRING 0:32:56,468 + 1:03,376
17 BETTEGA 0:32:58,284 + 1:05,192
18 MAGALHAES 0:32:58,392 + 1:05,300
19 FLODIN 0:32:59,904 + 1:06,812
20 POZZO 0:33:00,996 + 1:07,904
21 WILSON 0:33:03,252 + 1:10,160
22 ANDERSSON 0:33:04,248 + 1:11,156
23 ATHANASSOULAS 0:33:04,404 + 1:11,312
24 SEMERAD 0:33:05,244 + 1:12,152
25 GRONHOLM 0:33:06,084 + 1:12,992
26 PROKOP 0:33:06,172 + 1:13,080
27 MIKKELSEN 0:33:06,872 + 1:13,780
28 MAURIN 0:33:06,972 + 1:13,880
29 SANDELL 0:33:09,608 + 1:16,516
30 VALOUSEK 0:33:11,596 + 1:18,504
31 ATKINSON 0:33:13,772 + 1:20,680
32 BONATO 0:33:14,040 + 1:20,948
33 CAVALLINI 0:33:19,060 + 1:25,968
34 TAPPER 0:33:19,852 + 1:26,760
35 OSTBERG 0:33:23,856 + 1:30,764
36 THOMAS 0:33:23,928 + 1:30,836
37 BRYNILDSEN 0:33:24,576 + 1:31,484
38 LONGHI 0:33:26,440 + 1:33,348
39 NIKARA 0:33:29,024 + 1:35,932
40 CAMPEDELLI 0:33:39,456 + 1:46,364
41 BERTOLOTTI 0:33:45,904 + 1:52,812
42 CASIER 0:34:00,316 + 2:07,224
43 MARTI 0:34:05,976 + 2:12,884
44 VAN MERKSTEIJN JR 0:34:18,112 + 2:25,020
45 ALEN 0:34:18,584 + 2:25,492
46 ARAI 0:34:28,688 + 2:35,596
47 KOSCIUZKO 0:34:39,660 + 2:46,568
48 LATVALA AB ES 02


Dernière édition par CSC_3187 le Sam 20 Fév - 17:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sifox

avatar

Masculin Nombre de messages : 2640
Age : 25
Localisation : Château-Gontier (53)
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 16:54

Allez Mikko !!!!!!!!!!!!!!!! accélère ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 17:33

La première étape a fixé la hiérarchie comme prévu. Même si tout reste à faire, les premières tendances donnent Sébastien Loeb à nouveau vainqueur, tandis qu'Hirvonen commence à sombrer doucement dans la course au titre. Réalisant une excellente performance sur l'asphalte, Petter Solberg voit se rapprocher assez sereinement le titre qui était son objectif avoué depuis le début de la saison. Derrière, les outsiders vont essayer de jouer leur chance, Sordo et Sarrazin sont notamment bien placés pour renverser la vapeur, tandis que Kopecky apparait moins saignant qu'à l'accoutumée. La pluie s'est interrompue, mais elle a cédé place à un brouillard vaporeux qui englobe la région gênoise. Il faudra à nouveau être prudent pour ne pas se faire piéger, même si les conditions de visibilité restent acceptables.

ES 03 : Bivio Madonna della Neve - Ghimbegna

Résumé :

Le brouillard aura fait sa première victime, avec le Chypriote Nikos Thomas qui achève sa course au fin du ravin. Même si la voiture n'a guère de dégâts et pourrait certainement rallier l'arrivée, l'abandon est de mise, car il faudra de lourds moyens pour la sortir du précipice, mettant l'équipage hors-délais. Roulant parfois un peu en aveugle, peu de pilotes se sont fait piéger, même si certains ont dû lever un peu le pied pour s'assurer de terminer. La deuxième et dernière victime se nomme Mads Ostberg, un tête à queue en coupant d'un peu trop près un virage, mais rien de très grave cependant. En tête de la course, Sébastien Loeb continue le forcing et réussit son coup en accrochant un nouveau scratch. Il devance de justesse Stéphane Sarrazin qui continue d'impressionner et semblait bien parti pour doubler la mise. Le Français se sent pousser des ailes, il met le paquet. Il parvient ainsi à dépasser Dani Sordo, un peu plus lent à se mettre en action et s'installe sur le podium provisoire. Le seul qui lui résiste encore se nomme Petter Solberg, le Norvégien continue d'épater et s'installe en deuxième position, un scénario idéal pour l'instant. Le stress, la pression et les conditions difficiles n'ont visiblement aucune prise sur lui, le rêve se poursuit tout doucement. Kopecky et Hirvonen conservent leur rang respectif, en n'ayant rien pu faire pour renverser la tendance. Pour Hevia et Neuville, la donne est la même, mais ils ont réussi à s'isoler plus nettement de leurs adversaires. François Duval recule, tout comme Sébastien Ogier, laissant place à Hänninen et Weijs Jr à une dizaine de secondes.

Classement :

1 LOEB 15:55,292
2 SARRAZIN 15:56,204 + 0:00,912
3 SOLBERG P 15:57,356 + 0:02,064
4 KOPECKY 15:59,060 + 0:03,768
5 SORDO 16:00,860 + 0:05,568
6 HIRVONEN 16:04,496 + 0:09,204
7 CASIER 16:08,480 + 0:13,188
8 NEUVILLE 16:10,004 + 0:14,712
9 HANNINEN 16:11,000 + 0:15,708
10 WEIJS JR 16:11,228 + 0:15,936
11 BASSO 16:16,092 + 0:20,800
12 MAGALHAES 16:16,752 + 0:21,460
13 HEVIA 16:17,060 + 0:21,768
14 MEEKE 16:18,748 + 0:23,456
15 POZZO 16:21,648 + 0:26,356
16 DUVAL 16:22,472 + 0:27,180
17 OGIER 16:26,156 + 0:30,864
18 SEMERAD 16:27,072 + 0:31,780
19 MARTI 16:27,264 + 0:31,972
20 PROKOP 16:28,424 + 0:33,132
21 ANDERSSON 16:28,632 + 0:33,340
22 MAURIN 16:28,800 + 0:33,508
23 MIKKELSEN 16:29,392 + 0:34,100
24 ABBRING 16:29,752 + 0:34,460
25 BETTEGA 16:30,264 + 0:34,972
26 FLODIN 16:30,768 + 0:35,476
27 TSJOEN 16:30,988 + 0:35,696
28 BRYNILDSEN 16:34,824 + 0:39,532
29 TAPPER 16:35,036 + 0:39,744
30 ALEN 16:36,196 + 0:40,904
31 SANDELL 16:36,904 + 0:41,612
32 WILSON 16:37,896 + 0:42,604
33 LONGHI 16:38,552 + 0:43,260
34 VALOUSEK 16:38,564 + 0:43,272
35 GRONHOLM 16:39,960 + 0:44,668
36 KOSCIUZKO 16:40,388 + 0:45,096
37 BONATO 16:41,496 + 0:46,204
38 CAMPEDELLI 16:43,200 + 0:47,908
39 ATHANASSOULAS 16:46,152 + 0:50,860
40 NIKARA 16:46,816 + 0:51,524
41 ATKINSON 16:47,776 + 0:52,484
42 CAVALLINI 16:49,484 + 0:54,192
43 ARAI 16:51,908 + 0:56,616
44 VAN MERKSTEIJN JR 16:57,128 + 1:01,836
45 BERTOLOTTI 16:59,864 + 1:04,572
46 OSTBERG 18:35,932 + 2:40,640
47 THOMAS AB

Classement général (ES 03) :

1 LOEB 0:47:48,384
2 SOLBERG P 0:47:53,292 + 0:04,908
3 SARRAZIN 0:47:55,656 + 0:07,272
4 SORDO 0:47:56,532 + 0:08,148
5 KOPECKY 0:48:01,968 + 0:13,584
6 HIRVONEN 0:48:09,084 + 0:20,700
7 HEVIA 0:48:30,948 + 0:42,564
8 NEUVILLE 0:48:37,020 + 0:48,636
9 HANNINEN 0:48:46,476 + 0:58,092
10 WEIJS JR 0:48:46,884 + 0:58,500
11 DUVAL 0:48:51,132 + 1:02,748
12 BASSO 0:48:54,900 + 1:06,516
13 OGIER 0:48:57,024 + 1:08,640
14 TSJOEN 0:49:03,648 + 1:15,264
15 MEEKE 0:49:13,152 + 1:24,768
16 MAGALHAES 0:49:15,144 + 1:26,760
17 POZZO 0:49:22,644 + 1:34,260
18 ABBRING 0:49:26,220 + 1:37,836
19 BETTEGA 0:49:28,548 + 1:40,164
20 FLODIN 0:49:30,672 + 1:42,288
21 SEMERAD 0:49:32,316 + 1:43,932
22 ANDERSSON 0:49:32,880 + 1:44,496
23 PROKOP 0:49:34,596 + 1:46,212
24 MAURIN 0:49:35,772 + 1:47,388
25 MIKKELSEN 0:49:36,264 + 1:47,880
26 WILSON 0:49:41,148 + 1:52,764
27 GRONHOLM 0:49:46,044 + 1:57,660
28 SANDELL 0:49:46,512 + 1:58,128
29 VALOUSEK 0:49:50,160 + 2:01,776
30 ATHANASSOULAS 0:49:50,556 + 2:02,172
31 TAPPER 0:49:54,888 + 2:06,504
32 BONATO 0:49:55,536 + 2:07,152
33 BRYNILDSEN 0:49:59,400 + 2:11,016
34 ATKINSON 0:50:01,548 + 2:13,164
35 LONGHI 0:50:04,992 + 2:16,608
36 CAVALLINI 0:50:08,544 + 2:20,160
37 CASIER 0:50:08,796 + 2:20,412
38 NIKARA 0:50:15,840 + 2:27,456
39 CAMPEDELLI 0:50:22,656 + 2:34,272
40 MARTI 0:50:33,240 + 2:44,856
41 BERTOLOTTI 0:50:45,768 + 2:57,384
42 ALEN 0:50:54,780 + 3:06,396
43 VAN MERKSTEIJN JR 0:51:15,240 + 3:26,856
44 KOSCIUZKO 0:51:20,048 + 3:31,664
45 ARAI 0:51:20,596 + 3:32,212
46 OSTBERG 0:51:59,788 + 4:11,404
47 THOMAS AB ES 03
48 LATVALA AB ES 02
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 17:47

Sébastien Loeb conserve son trône, mais Petter Solberg continue de surprendre. le Norvégien semble avoir trouvé la recette et il se comporte en futur champion, en allant chercher les points sur le terrain des autres, en plus d'assurer sur le sien. Sa dernière spéciale réussie en Catalogne lui a semble-t-il donné des ailes et réhausser sa confiance sur une surface qui ne l'a pas toujours inspiré. Impérial sur terre, solide sur neige, il a laissé échapper quelques points avec l'asphalte, mais cela semble s'oublier. Il en profite pour enfoncer un peu plus Hirvonen et le mettre hors-course. Avec 6 points de retard, le Finlandais doit impérativement réduire l'écart pour espérer le titre. Il doit également composer avec Loeb et ne pas lui laisser trop de marge, sans quoi il deviendra impossible de gagner, sauf miracle. Dani Sordo et Jan Kopecky sont eux, en dehors de la course au titre et commence à accuser face au trio qui a le surplus de motivation nécessaire pour aller chercher ces dizièmes qui font la différence quand on met toutes les portions bout à bout.

ES 04 : Baiardo - Apricalle

Résumé :

Mikko Hirvonen est de retour aux affaires. Le Finlandais a pris la mesure de l'évènement et s'est enfin décidé à lâcher la cavalerie. Il signe un scratch et gagne un rang. Il se retrouve surtout en vue du podium, car devant lui, ni Sordo, ni Sarrazin n'ont vraiment réussi à enrayer sa progression. Le duel entre Loeb et Solberg bat son plein. C'est l'affrontement de la maîtrise contre le courage. Loeb pilote tel un métronome et aligne les chronos, tandis que Solberg attaque comme un damné, se faisant quelques frayeurs au passage, des frayeurs qui le ralentissent logiquement. La fougue n'est pas payante pour le moment, mais elle est suffisante pour lui. Une deuxième place serait un avancement en vue du gros chèque attendu à la fin de la saison. Le classement se resserre derrière ces deux-là, puisque Sordo, Sarrazin, Hirvonen et Kopecky se tiennent en trois secondes. Le fossé s'est par contre creusé ensuite, Hevia et Neuville pointent à plus d'une minute et devront se résoudre à s'affronter pour la septième place. Leurs rivaux ne semblent pas en mesure non plus d'aller les chercher, Hänninen menant toujours devant Weijs, mais sur une allure plus lente. Pour Alessandro Bettega, c'est une petite faute de pilotage lourde de conséquences qui le fait reculer. Même s'il ne perd pas tant que ça, c'était une belle occasion de briller à domicile qui vient de s'envoler.

Classement :

1 HIRVONEN 15:51,392
2 LOEB 15:52,136 + 0:00,744
3 SOLBERG P 15:54,596 + 0:03,204
4 KOPECKY 15:59,396 + 0:08,004
5 SORDO 16:01,052 + 0:09,660
6 SARRAZIN 16:03,044 + 0:11,652
7 MEEKE 16:10,732 + 0:19,340
8 NEUVILLE 16:12,008 + 0:20,616
9 HEVIA 16:12,800 + 0:21,408
10 CASIER 16:12,908 + 0:21,516
11 HANNINEN 16:17,132 + 0:25,740
12 WEIJS JR 16:19,052 + 0:27,660
13 BASSO 16:23,040 + 0:31,648
14 POZZO 16:26,700 + 0:35,308
15 OGIER 16:27,404 + 0:36,012
16 FLODIN 16:27,996 + 0:36,604
17 DUVAL 16:28,292 + 0:36,900
18 TSJOEN 16:28,684 + 0:37,292
19 MAURIN 16:28,980 + 0:37,588
20 BONATO 16:29,076 + 0:37,684
21 LONGHI 16:30,104 + 0:38,712
22 PROKOP 16:32,144 + 0:40,752
23 ANDERSSON 16:33,072 + 0:41,680
24 MARTI 16:33,252 + 0:41,860
25 ABBRING 16:33,964 + 0:42,572
26 SANDELL 16:36,184 + 0:44,792
27 MAGALHAES 16:36,768 + 0:45,376
28 CAVALLINI 16:37,004 + 0:45,612
29 SEMERAD 16:37,224 + 0:45,832
30 BRYNILDSEN 16:37,824 + 0:46,432
31 ALEN 16:38,692 + 0:47,300
32 WILSON 16:38,892 + 0:47,500
33 MIKKELSEN 16:38,932 + 0:47,540
34 OSTBERG 16:39,192 + 0:47,800
35 VALOUSEK 16:39,428 + 0:48,036
36 GRONHOLM 16:40,284 + 0:48,892
37 KOSCIUZKO 16:41,300 + 0:49,908
38 NIKARA 16:43,192 + 0:51,800
39 ATKINSON 16:44,428 + 0:53,036
40 ATHANASSOULAS 16:47,700 + 0:56,308
41 ARAI 16:48,248 + 0:56,856
42 CAMPEDELLI 16:49,536 + 0:58,144
43 BERTOLOTTI 16:52,916 + 1:01,524
44 VAN MERKSTEIJN JR 16:54,020 + 1:02,628
45 TAPPER 16:57,776 + 1:06,384
46 BETTEGA 19:03,500 + 3:12,108

Classement général (ES 04) :

1 LOEB 1:03:40,520
2 SOLBERG P 1:03:47,888 + 0:07,368
3 SORDO 1:03:57,584 + 0:17,064
4 SARRAZIN 1:03:58,700 + 0:18,180
5 HIRVONEN 1:04:00,476 + 0:19,956
6 KOPECKY 1:04:01,364 + 0:20,844
7 HEVIA 1:04:43,748 + 1:03,228
8 NEUVILLE 1:04:49,028 + 1:08,508
9 HANNINEN 1:05:03,608 + 1:23,088
10 WEIJS JR 1:05:05,936 + 1:25,416
11 BASSO 1:05:17,940 + 1:37,420
12 DUVAL 1:05:19,424 + 1:38,904
13 MEEKE 1:05:23,884 + 1:43,364
14 OGIER 1:05:24,428 + 1:43,908
15 TSJOEN 1:05:32,332 + 1:51,812
16 POZZO 1:05:49,344 + 2:08,824
17 MAGALHAES 1:05:51,912 + 2:11,392
18 FLODIN 1:05:58,668 + 2:18,148
19 ABBRING 1:06:00,184 + 2:19,664
20 MAURIN 1:06:04,752 + 2:24,232
21 ANDERSSON 1:06:05,952 + 2:25,432
22 PROKOP 1:06:06,740 + 2:26,220
23 SEMERAD 1:06:09,540 + 2:29,020
24 MIKKELSEN 1:06:15,196 + 2:34,676
25 WILSON 1:06:20,040 + 2:39,520
26 CASIER 1:06:21,704 + 2:41,184
27 SANDELL 1:06:22,696 + 2:42,176
28 BONATO 1:06:24,612 + 2:44,092
29 GRONHOLM 1:06:26,328 + 2:45,808
30 VALOUSEK 1:06:29,588 + 2:49,068
31 LONGHI 1:06:35,096 + 2:54,576
32 BRYNILDSEN 1:06:37,224 + 2:56,704
33 ATHANASSOULAS 1:06:38,256 + 2:57,736
34 CAVALLINI 1:06:45,548 + 3:05,028
35 ATKINSON 1:06:45,976 + 3:05,456
36 TAPPER 1:06:52,664 + 3:12,144
37 NIKARA 1:06:59,032 + 3:18,512
38 MARTI 1:07:06,492 + 3:25,972
39 CAMPEDELLI 1:07:12,192 + 3:31,672
40 ALEN 1:07:33,472 + 3:52,952
41 BERTOLOTTI 1:07:38,684 + 3:58,164
42 KOSCIUZKO 1:08:01,348 + 4:20,828
43 ARAI 1:08:08,844 + 4:28,324
44 VAN MERKSTEIJN JR 1:08:09,260 + 4:28,740
45 BETTEGA 1:08:32,048 + 4:51,528
46 OSTBERG 1:08:38,980 + 4:58,460
47 THOMAS AB ES 03
48 LATVALA AB ES 02
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vale
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 487
Age : 25
Date d'inscription : 16/08/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 17:55

Quel duel entre Hevia et Thierry Smile
Et Hans qui fait son job Cool

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vino_93
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6378
Age : 25
Localisation : proche Beauvais
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Sam 20 Fév - 20:00

Go Petter, Go !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 2:45

Mikko Hirvonen tente un retour désespéré. Ce n'est pas la première fois que le Finlandais attaque alors qu'il est au pied du mur, mais cela ne lui a rarement souri. En tout cas, il remet la pression sur ses adversaires, même si Loeb semble pour le moment intouchable. Il lui faudra également aller chercher Solberg, mais le Norvégien resterait tout de même grand favori, surtout au RAC, un rallye qu'il apprécie énormément. Avec Sordo, Sarrazin et Kopecky dans la lutte, la dernière spéciale de la demie-étape diurne devrait être indécise et chacun cherchera sûrement à se placer pour envisager plus sereinement la soirée. Le brouillard commence à se lever, mais on annonce le retour de la pluie d'ici peu. Le marathon continue et la nuit promet d'être dantesque.

ES 05 : Romollo - Ghimbegna

Résumé :

Mikko Hirvonen continue son festival. Il enfile un deuxième scratch et semble n'avoir aucun rival. Il se permet même de déborder Sordo, ainsi que Solberg qui a connu qui une spéciale difficile. Le Norvégien a paru mal à l'aise pour la première fois. Il a peut-être voulu un peu trop assurer, perdant l'innocence de son début de rallye qui lui permettait de se livrer à fond sans arrière-pensées. Le revêtement séchant a peut-être également pesé dans la balance. Dans des conditions d'adhérence précaire, son talent d'équilibriste compense en partie le défaut de vitesse pure qu'il a face aux spécialistes et leur monture Citroën bodybuildée. Sébastien Loeb s'accroche avec sa modeste Subaru, avant de basculer dans la nuit, période où il a construit sa victoire l'an passé. Stéphane Sarrazin recule nettement lui aussi et commence à manger son pain noir. Cependant, on le connait capable de rebondir. En attendant, il devance toujours nettement le duo Hevia-Neuville. L'Espagnol reprend le large, tandis que le Belge se voit menacé par son propre coéquipier. François Duval revient dans la bagarre, mais ça ne devrait pas durer connaissant les sautes d'humeur du pilote belge. La spéciale aura encore fait quelques dégâts. Sébastien Ogier doit abandonner, embrayage cassé. Le verdict est sans appel, dommage pour lui. Julien Maurin a connu des soucis d'amortisseurs, tandis que Piero Longhi s'est fait une petite frayeur hors-piste.

Classement :

1 HIRVONEN 15:51,008
2 SORDO 15:57,116 + 0:06,108
3 LOEB 15:57,356 + 0:06,348
4 KOPECKY 15:59,504 + 0:08,496
5 SOLBERG P 16:04,004 + 0:12,996
6 SARRAZIN 16:05,888 + 0:14,880
7 DUVAL 16:06,164 + 0:15,156
8 WEIJS JR 16:15,044 + 0:24,036
9 SEMERAD 16:16,872 + 0:25,864
10 HEVIA 16:19,364 + 0:28,356
11 BASSO 16:23,256 + 0:32,248
12 NEUVILLE 16:24,056 + 0:33,048
13 HANNINEN 16:25,472 + 0:34,464
14 TSJOEN 16:25,996 + 0:34,988
15 ANDERSSON 16:27,576 + 0:36,568
16 MEEKE 16:27,880 + 0:36,872
17 POZZO 16:29,508 + 0:38,500
18 BETTEGA 16:29,556 + 0:38,548
19 FLODIN 16:31,320 + 0:40,312
20 MARTI 16:31,380 + 0:40,372
21 MAGALHAES 16:31,524 + 0:40,516
22 MIKKELSEN 16:32,416 + 0:41,408
23 CASIER 16:33,116 + 0:42,108
24 SANDELL 16:33,460 + 0:42,452
25 CAVALLINI 16:34,892 + 0:43,884
26 ATHANASSOULAS 16:35,232 + 0:44,224
27 WILSON 16:35,784 + 0:44,776
28 ALEN 16:36,388 + 0:45,380
29 BONATO 16:36,864 + 0:45,856
30 GRONHOLM 16:37,128 + 0:46,120
31 ATKINSON 16:37,576 + 0:46,568
32 ABBRING 16:38,176 + 0:47,168
33 BRYNILDSEN 16:39,180 + 0:48,172
34 OSTBERG 16:39,432 + 0:48,424
35 NIKARA 16:41,548 + 0:50,540
36 VALOUSEK 16:43,172 + 0:52,164
37 TAPPER 16:43,964 + 0:52,956
38 ARAI 16:45,344 + 0:54,336
39 KOSCIUZKO 16:46,664 + 0:55,656
40 PROKOP 16:47,456 + 0:56,448
41 CAMPEDELLI 16:53,340 + 1:02,332
42 BERTOLOTTI 16:55,652 + 1:04,644
43 VAN MERKSTEIJN JR 17:14,288 + 1:23,280
44 LONGHI 18:21,976 + 2:30,968
45 MAURIN 19:17,008 + 3:26,000
46 OGIER AB

Classement général (ES 05) :

1 LOEB 1:19:37,876
2 HIRVONEN 1:19:51,484 + 0:13,608
3 SOLBERG P 1:19:51,892 + 0:14,016
4 SORDO 1:19:54,700 + 0:16,824
5 KOPECKY 1:20:00,868 + 0:22,992
6 SARRAZIN 1:20:04,588 + 0:26,712
7 HEVIA 1:21:03,112 + 1:25,236
8 NEUVILLE 1:21:13,084 + 1:35,208
9 WEIJS JR 1:21:20,980 + 1:43,104
10 DUVAL 1:21:25,588 + 1:47,712
11 HANNINEN 1:21:29,080 + 1:51,204
12 BASSO 1:21:41,196 + 2:03,320
13 MEEKE 1:21:51,764 + 2:13,888
14 TSJOEN 1:21:58,328 + 2:20,452
15 POZZO 1:22:18,852 + 2:40,976
16 MAGALHAES 1:22:23,436 + 2:45,560
17 SEMERAD 1:22:26,412 + 2:48,536
18 FLODIN 1:22:29,988 + 2:52,112
19 ANDERSSON 1:22:33,528 + 2:55,652
20 ABBRING 1:22:38,360 + 3:00,484
21 MIKKELSEN 1:22:47,612 + 3:09,736
22 PROKOP 1:22:54,196 + 3:16,320
23 CASIER 1:22:54,820 + 3:16,944
24 WILSON 1:22:55,824 + 3:17,948
25 SANDELL 1:22:56,156 + 3:18,280
26 BONATO 1:23:01,476 + 3:23,600
27 GRONHOLM 1:23:03,456 + 3:25,580
28 VALOUSEK 1:23:12,760 + 3:34,884
29 ATHANASSOULAS 1:23:13,488 + 3:35,612
30 BRYNILDSEN 1:23:16,404 + 3:38,528
31 CAVALLINI 1:23:20,440 + 3:42,564
32 ATKINSON 1:23:23,552 + 3:45,676
33 TAPPER 1:23:36,628 + 3:58,752
34 MARTI 1:23:37,872 + 3:59,996
35 NIKARA 1:23:40,580 + 4:02,704
36 CAMPEDELLI 1:24:05,532 + 4:27,656
37 ALEN 1:24:09,860 + 4:31,984
38 BERTOLOTTI 1:24:34,336 + 4:56,460
39 KOSCIUZKO 1:24:48,012 + 5:10,136
40 ARAI 1:24:54,188 + 5:16,312
41 LONGHI 1:24:57,072 + 5:19,196
42 BETTEGA 1:25:01,604 + 5:23,728
43 OSTBERG 1:25:18,412 + 5:40,536
44 MAURIN 1:25:21,760 + 5:43,884
45 VAN MERKSTEIJN JR 1:25:23,548 + 5:45,672
46 OGIER AB ES 05
47 THOMAS AB ES 03
48 LATVALA AB ES 02
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 3:18

La pluie s'abat de nouveau fortement sur l'Italie. Il va falloir se montrer prudent dans les ténèbres pour sortir vivant de ce rallye. La fin de la soirée a réservé des surprises avec le retour aux affaires de Mikko Hirvonen, réapparu en deuxième position. Ceci ne fait pas les affaires de Solberg qui doit à nouveau composer avec la menace Sordo qu'il croyait avoir dissipé, mais elle est revenue, tout comme la pluie. C'est un exercice délicat qui s'annonce, nuit, pluie et une spéciale longue distance, le double de la distance habituelle. C'est plus d'une demi-heure d'effort dans un environnement hostile, en accumulant la fatigue d'une longue journée. C'est dans ces conditions que le vainqueur émergera sûrement et que les déçus seront légions.

ES 06 : Bivio Madonna della Neve - Madonne della Villa (partie 1)

Résumé :

Le mot d'ordre de cette première portion est prudence. Tous les favoris ont ralenti, un seul a jugé bon d'accélérer. Comme l'an passé, Jan Kopecky a décidé de se lancer d'entrée de jeu à l'assaut du monstre. Le Tchèque n'a pas refusé le combat et pointe logiquement en tête. Il est capable par ailleurs de faire un gros coup, mais il ne faut pas présumer de ses forces. Avec la fatigue, les reflets des puissants phares sur la chaussé détrempée et les obstacles masqués dans la pénombre, faut être plus que jamais vigilant. La moindre erreur pourrait être éliminatoire et la demi-heure de pilotage intense risque de peser lourd à la fin de la spéciale. Les autres ont choisi de lever le pied et suivent à une distance respectable, Dani Sordo s'étant légèrement détaché sur la fin du parcours. Solberg, Hirvonen et Loeb suivent ensuite dans les mêmes eaux. D'autres outsiders ont tenté le tout pour le tout, Stéphane Sarrazin, Alberto Hevia, Giandomenico Basso et le surprenant Andreas Mikkelsen qui pointe dans le top 10. A l'arrière, les dégâts sont déjà considérables. Pavel Valousek, Chris Atkinson et Jarkko Nikara ont connu des sorties violentes qui ont nettement endommagées leur monture. Cependant, elle roule encore, donc ils devraient pouvoir finir. Pour Longhi et Kosciuzko, la sanction est la même, mais les dégâts sont moindres.

Classement :

1 KOPECKY 15:55,904
2 SORDO 15:59,624 + 0:03,720
3 SARRAZIN 16:00,020 + 0:04,116
4 HEVIA 16:00,116 + 0:04,212
5 SOLBERG P 16:01,460 + 0:05,556
6 HIRVONEN 16:03,380 + 0:07,476
7 LOEB 16:03,548 + 0:07,644
8 BASSO 16:06,516 + 0:10,612
9 NEUVILLE 16:10,832 + 0:14,928
10 MIKKELSEN 16:14,176 + 0:18,272
11 WEIJS JR 16:16,388 + 0:20,484
12 MARTI 16:17,184 + 0:21,280
13 MEEKE 16:17,260 + 0:21,356
14 ANDERSSON 16:20,472 + 0:24,568
15 TSJOEN 16:22,324 + 0:26,420
16 MAGALHAES 16:22,356 + 0:26,452
17 SANDELL 16:23,128 + 0:27,224
18 DUVAL 16:23,624 + 0:27,720
19 POZZO 16:23,652 + 0:27,748
20 GRONHOLM 16:24,912 + 0:29,008
21 BONATO 16:26,232 + 0:30,328
22 ATHANASSOULAS 16:28,428 + 0:32,524
23 BETTEGA 16:28,572 + 0:32,668
24 HANNINEN 16:28,652 + 0:32,748
25 WILSON 16:29,592 + 0:33,688
26 ABBRING 16:30,460 + 0:34,556
27 ALEN 16:30,988 + 0:35,084
28 SEMERAD 16:31,584 + 0:35,680
29 CASIER 16:33,536 + 0:37,632
30 TAPPER 16:33,776 + 0:37,872
31 PROKOP 16:34,436 + 0:38,532
32 MAURIN 16:35,928 + 0:40,024
33 FLODIN 16:38,040 + 0:42,136
34 BRYNILDSEN 16:39,492 + 0:43,588
35 OSTBERG 16:43,788 + 0:47,884
36 CAMPEDELLI 16:49,200 + 0:53,296
37 ARAI 16:51,812 + 0:55,908
38 CAVALLINI 16:52,568 + 0:56,664
39 BERTOLOTTI 16:57,272 + 1:01,368
40 VAN MERKSTEIJN JR 16:59,864 + 1:03,960
41 ATKINSON 17:57,932 + 2:02,028
42 KOSCIUZKO 18:43,188 + 2:47,284
43 VALOUSEK 19:12,072 + 3:16,168
44 LONGHI 19:29,212 + 3:33,308
45 NIKARA 24:42,036 + 8:46,132
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 3:36

ES 07 : Bivio Madonna della Neve - Madonne della Villa (partie 2)

Résumé :

La deuxième partie de la spéciale n'a pas fondamentalement changé la donne, elle a surtout permis à un homme de s'illustrer, l'habitué des lieux. Une fois le pointage intermédiaire franchi, Sébastien a jugé bon qu'il était temps de hausser la cadence. Informé par son stand de l'écart, il a progressivement accéléré son rythme. Daniel Elena a suivi le mouvement en débitant les notes un peu plus vite. Le spectacle de la Subaru était éblouissant. Les lumières déchiraient la nuit, se reflétant en un halo de lumière causée par la forte pluie qui s'abbattait sur la montagne environnante. Le serpent lumineux se taillait une place entre les arbres, épousant au mieux la forme des lacets pour une trajectoire sans à-coups. Il ne donnait pas grande impression de vitesse dans son style parfaitement bien coulé, mais ceci était d'une régularité et d'une précision diabolique. La voiture allait où il fallait, quand il le fallait, sans mouvements parasites et en conservant une bonne allure. Ses concurrents ont essayé de répondre, mais on sentait que l'aisance n'était pas la même, que Loeb roulait sur le sec quand ses concurrents devaient faire face à la neige. Jan Kopecky a continué sur son rythme démentiel, mais la fatigue a eu raison de lui et après deux ou trois virages rattrapés de justesse, il a levé le pied. L'essentiel était assuré, il termine deuxième de ce second parcours, pour un excellent résultat d'ensemble. La guerre des nerfs était de mise entre les autres favoris et à ce petit jeu-là, c'est Solberg qui a gagné. Arrivé épuisé, dans une spéciale qui lui a longtemps donné du fil à retordre, il a su rester concentré jusqu'au bout pour signer la meilleure perf du groupe de chasse. Il repousse Dani Sordo, mais surtout Mikko Hirvonen qui n'ont pas trouvé la même aisance. L'Espagnol a préféré assurer tandis que le Finlandais avait quelques soucis d'adhérence, suite à son manque de sérénité. Malgré son beau retour, il a eu du mal à concrétiser dans des conditions délicates. Alen et Bettega s'offrent une nouvelle visite dans les bas-côtés, tandis que Tobia Cavallini perd un temps énorme sur une sortie de piste. Il se retrouve mal placé et mettra plusieurs minutes pour se sortir du guêpier.

Classement :

1 LOEB 15:43,064
2 KOPECKY 15:54,776 + 0:11,712
3 SOLBERG P 15:56,528 + 0:13,464
4 SORDO 15:59,336 + 0:16,272
5 HIRVONEN 16:02,540 + 0:19,476
6 SARRAZIN 16:05,480 + 0:22,416
7 HEVIA 16:09,104 + 0:26,040
8 BASSO 16:11,292 + 0:28,228
9 MAGALHAES 16:11,352 + 0:28,288
10 NEUVILLE 16:14,612 + 0:31,548
11 MAURIN 16:18,240 + 0:35,176
12 MARTI 16:18,504 + 0:35,440
13 SEMERAD 16:23,100 + 0:40,036
14 HANNINEN 16:23,156 + 0:40,092
15 TSJOEN 16:23,608 + 0:40,544
16 MEEKE 16:25,000 + 0:41,936
17 SANDELL 16:26,308 + 0:43,244
18 POZZO 16:27,228 + 0:44,164
19 DUVAL 16:28,004 + 0:44,940
20 GRONHOLM 16:28,020 + 0:44,956
21 WEIJS JR 16:28,544 + 0:45,480
22 VALOUSEK 16:29,148 + 0:46,084
23 MIKKELSEN 16:30,412 + 0:47,348
24 LONGHI 16:32,948 + 0:49,884
25 FLODIN 16:33,336 + 0:50,272
26 TAPPER 16:33,428 + 0:50,364
27 BONATO 16:33,852 + 0:50,788
28 ABBRING 16:35,488 + 0:52,424
29 ANDERSSON 16:35,916 + 0:52,852
30 CASIER 16:35,948 + 0:52,884
31 PROKOP 16:36,284 + 0:53,220
32 OSTBERG 16:40,440 + 0:57,376
33 ARAI 16:40,556 + 0:57,492
34 ATHANASSOULAS 16:41,652 + 0:58,588
35 WILSON 16:43,740 + 1:00,676
36 KOSCIUZKO 16:44,948 + 1:01,884
37 BRYNILDSEN 16:46,896 + 1:03,832
38 BERTOLOTTI 16:49,028 + 1:05,964
39 NIKARA 16:50,936 + 1:07,872
40 CAMPEDELLI 16:55,668 + 1:12,604
41 VAN MERKSTEIJN JR 17:04,820 + 1:21,756
42 ATKINSON 17:10,920 + 1:27,856
43 ALEN 19:10,576 + 3:27,512
44 BETTEGA 19:15,016 + 3:31,952
45 CAVALLINI 26:28,616 + 10:45,552
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 3:50

ES 06-07 : Bivio Madonna della Neve - Madonne della Villa

Résumé :

La nuit a donc couronné son vainqueur, le même depuis 3 ans, il s'agit bien entendu de Sébastien Loeb. Le Français a profité de sa maitrise et des conditions délicates pour se maintenir au-dessus du lot. Il a maintenant une avance conséquente qu'il va pouvoir s'employer à gérer. La course s'est passée en deux temps, puisqu'il était relativement loin à mi-parcours. Une fin de spéciale de toute beauté aura suffit à lui offrir une belle avance. Il devance Jan Kopecky qui ne s'est pas posé de question. Le Tchèque est parti fort et il a essayé de finir fort, mais le lièvre s'est essouflé. Il prend tout de même la deuxième place et s'offre une belle remontée pour venir jouer les trouble-fêtes au général. 5ème avant le départ et n'ayant plus rien à jouer au championnat, il avait les idées claires et a pu se lâcher sur ce parcours difficile sans perdre ses nerfs. Ce fut plus dur derrière entre Sordo, mais surtout Hirvonen et Solberg. Les deux scandinaves ont multiplié les approximations pour réaliser un temps assez moyen. Petter Solberg sort grand vainqueur du duel. Il était en posture favorable et a su rester concentré pour gérer son avantage jusqu'au bout. Mikko Hirvonen va certainement ruminer cette nouvelle défaite. Il avait réussi à remonter et le voici à nouveau plongé dans le doute. La nuit va être courte, difficile et mouvementée pour les deux hommes et on verra bien qui gèrera le mieux ses émotions en faisant les comptes à l'arrivée. Sarrazin s'intercale, tandis qu'Hevia s'offre un excellent temps. Il distance nettement Thierry Neuville, qui doit maintenant composer avec Giandomenico Basso, sorti de nulle part au beau milieu de la nuit. Avec 20 secondes de marge, cela devrait suffire pour le Belge, tandis que son coéquipier a renforcé sa position de leader de classe et pourra voguer tranquillement vers une nouvelle victoire demain matin.

Classement :

1 LOEB 31:46,612
2 KOPECKY 31:50,680 + 0:04,068
3 SOLBERG P 31:57,988 + 0:11,376
4 SORDO 31:58,960 + 0:12,348
5 SARRAZIN 32:05,500 + 0:18,888
6 HIRVONEN 32:05,920 + 0:19,308
7 HEVIA 32:09,220 + 0:22,608
8 BASSO 32:17,808 + 0:31,196
9 NEUVILLE 32:25,444 + 0:38,832
10 MAGALHAES 32:33,708 + 0:47,096
11 MARTI 32:35,688 + 0:49,076
12 MEEKE 32:42,260 + 0:55,648
13 MIKKELSEN 32:44,588 + 0:57,976
14 WEIJS JR 32:44,932 + 0:58,320
15 TSJOEN 32:45,932 + 0:59,320
16 SANDELL 32:49,436 + 1:02,824
17 POZZO 32:50,880 + 1:04,268
18 DUVAL 32:51,628 + 1:05,016
19 HANNINEN 32:51,808 + 1:05,196
20 GRONHOLM 32:52,932 + 1:06,320
21 MAURIN 32:54,168 + 1:07,556
22 SEMERAD 32:54,684 + 1:08,072
23 ANDERSSON 32:56,388 + 1:09,776
24 BONATO 33:00,084 + 1:13,472
25 ABBRING 33:05,948 + 1:19,336
26 TAPPER 33:07,204 + 1:20,592
27 CASIER 33:09,484 + 1:22,872
28 ATHANASSOULAS 33:10,080 + 1:23,468
29 PROKOP 33:10,720 + 1:24,108
30 FLODIN 33:11,376 + 1:24,764
31 WILSON 33:13,332 + 1:26,720
32 OSTBERG 33:24,228 + 1:37,616
33 BRYNILDSEN 33:26,388 + 1:39,776
34 ARAI 33:32,368 + 1:45,756
35 CAMPEDELLI 33:44,868 + 1:58,256
36 BERTOLOTTI 33:46,300 + 1:59,688
37 VAN MERKSTEIJN JR 34:04,684 + 2:18,072
38 ATKINSON 35:08,852 + 3:22,240
39 KOSCIUZKO 35:28,136 + 3:41,524
40 VALOUSEK 35:41,220 + 3:54,608
41 ALEN 35:41,564 + 3:54,952
42 BETTEGA 35:43,588 + 3:56,976
43 LONGHI 36:02,160 + 4:15,548
44 NIKARA 41:32,972 + 9:46,360
45 CAVALLINI 43:21,184 + 11:34,572

Classement général à l'issue de la deuxième étape (ES 07) :

1 LOEB 1:51:24,488
2 SOLBERG P 1:51:49,880 + 0:25,392
3 KOPECKY 1:51:51,548 + 0:27,060
4 SORDO 1:51:53,660 + 0:29,172
5 HIRVONEN 1:51:57,404 + 0:32,916
6 SARRAZIN 1:52:10,088 + 0:45,600
7 HEVIA 1:53:12,332 + 1:47,844
8 NEUVILLE 1:53:38,528 + 2:14,040
9 BASSO 1:53:59,004 + 2:34,516
10 WEIJS JR 1:54:05,912 + 2:41,424
11 DUVAL 1:54:17,216 + 2:52,728
12 HANNINEN 1:54:20,888 + 2:56,400
13 MEEKE 1:54:34,024 + 3:09,536
14 TSJOEN 1:54:44,260 + 3:19,772
15 MAGALHAES 1:54:57,144 + 3:32,656
16 POZZO 1:55:09,732 + 3:45,244
17 SEMERAD 1:55:21,096 + 3:56,608
18 ANDERSSON 1:55:29,916 + 4:05,428
19 MIKKELSEN 1:55:32,200 + 4:07,712
20 FLODIN 1:55:41,364 + 4:16,876
21 ABBRING 1:55:44,308 + 4:19,820
22 SANDELL 1:55:45,592 + 4:21,104
23 GRONHOLM 1:55:56,388 + 4:31,900
24 BONATO 1:56:01,560 + 4:37,072
25 CASIER 1:56:04,304 + 4:39,816
26 PROKOP 1:56:04,916 + 4:40,428
27 WILSON 1:56:09,156 + 4:44,668
28 MARTI 1:56:13,560 + 4:49,072
29 ATHANASSOULAS 1:56:23,568 + 4:59,080
30 BRYNILDSEN 1:56:42,792 + 5:18,304
31 TAPPER 1:56:43,832 + 5:19,344
32 CAMPEDELLI 1:57:50,400 + 6:25,912
33 MAURIN 1:58:15,928 + 6:51,440
34 BERTOLOTTI 1:58:20,636 + 6:56,148
35 ARAI 1:58:26,556 + 7:02,068
36 ATKINSON 1:58:32,404 + 7:07,916
37 OSTBERG 1:58:42,640 + 7:18,152
38 VALOUSEK 1:58:53,980 + 7:29,492
39 VAN MERKSTEIJN JR 1:59:28,232 + 8:03,744
40 ALEN 1:59:51,424 + 8:26,936
41 KOSCIUZKO 2:00:16,148 + 8:51,660
42 BETTEGA 2:00:45,192 + 9:20,704
43 LONGHI 2:00:59,232 + 9:34,744
44 NIKARA 2:05:13,552 + 13:49,064
45 CAVALLINI 2:06:41,624 + 15:17,136
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vino_93
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6378
Age : 25
Localisation : proche Beauvais
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 13:20

Excellent Petter, continue à foncer !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akitsuki

avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 34
Date d'inscription : 12/06/2009

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 16:00

Hevia splendide ^^ Faut tenir cette 7eme place !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 19:50

La nuit aura-t-elle portée conseil ? En tout cas, elle risque d'avoir été difficile pour certains. Sébastien Loeb n'a pas dû avoir de mal à trouver le sommeil, il a fait le métier pour s'assurer une avance confortable. Derrière, c'est Petter Solberg qui a su maîtriser ses nerfs pour s'offrir une longueur d'avance sur Mikko Hirvonen. Le Finlandais est en galère et il recule, d'autant plus que Dani Sordo et surtout Jan Kopecky, se sont de nouveau invités à la fête. Le Tchèque a profité de l'absence de pression pour se livrer à fond et venir jouer les trouble-fêtes. Alors que les Scandinaves jouent le titre, cette présence supplémentaire ne va pas manquer de les agacer un peu plus. Ce matin, la pluie s'est enfin interrompu et de timides rayons de soleil baignent la vallée. Les nuages sont toujours menaçants, mais l'asphalte devrait sécher progressivement et offrir de meilleures conditions d'adhérence pour tout le monde.

ES 08 : Carpasio - Bivio Calderaia

Résumé :

Jan Kopecky a bien dormi. Soulagé par sa performance de la veille, il est reparti du bon pied en signant un nouveau scratch et s'installe à la deuxième place du général. Il récupère une bonne part de son retard face à Sébastien Loeb qui n'a pas jugé bon d'accélérer. Avec 25 secondes d'avance, il s'est réservé pour le départ, nul doute qu'il saura remettre le coup de collier nécessaire pour préserver sa victoire. Petter Solberg et Mikko Hirvonen sont toujours sous pression, ils ont choisi de distraire l'enjeu en attaquant à fond. Au final, c'est le Finlandais qui s'en sort le mieux, mais il est toujours derrière. Dani Sordo a pris un départ correct tout comme Sarrazin. Pas de changements à signaler derrière, il est maintenant grand temps de rallier l'arrivée, avec la dernière spéciale répétée. Les hommes comme la mécanique ont parfois passés une mauvaise nuit. Marcus Grönholm connait quelques soucis moteurs, tandis que Per Gunnar Andersson doit faire face à des freins qui se dégradent trop vite. Simone Campedelli et Simone Bertolotti ont attaqué un peu trop fort sur un parcours piégeux et inégalement humide, partant à la faute. Enfin, Patrick Flodin connait des soucis avec sa boîte de vitesses et voit s'enfuir progressivement le titre mondial dans sa catégorie.

Classement :

1 KOPECKY 15:52,688
2 HIRVONEN 15:54,464 + 0:01,776
3 SOLBERG P 15:57,116 + 0:04,428
4 SORDO 16:00,824 + 0:08,136
5 LOEB 16:06,488 + 0:13,800
6 SARRAZIN 16:07,520 + 0:14,832
7 NEUVILLE 16:08,840 + 0:16,152
8 HEVIA 16:11,612 + 0:18,924
9 MARTI 16:14,172 + 0:21,484
10 DUVAL 16:16,076 + 0:23,388
11 WEIJS JR 16:17,228 + 0:24,540
12 ALEN 16:17,440 + 0:24,752
13 BASSO 16:17,892 + 0:25,204
14 WILSON 16:18,864 + 0:26,176
15 MAURIN 16:18,936 + 0:26,248
16 MIKKELSEN 16:19,516 + 0:26,828
17 CASIER 16:20,996 + 0:28,308
18 HANNINEN 16:22,412 + 0:29,724
19 MEEKE 16:22,720 + 0:30,032
20 BETTEGA 16:23,412 + 0:30,724
21 MAGALHAES 16:26,364 + 0:33,676
22 ABBRING 16:28,600 + 0:35,912
23 TSJOEN 16:29,320 + 0:36,632
24 POZZO 16:31,692 + 0:39,004
25 SEMERAD 16:32,256 + 0:39,568
26 BRYNILDSEN 16:34,800 + 0:42,112
27 ATHANASSOULAS 16:34,824 + 0:42,136
28 CAVALLINI 16:35,528 + 0:42,840
29 SANDELL 16:35,656 + 0:42,968
30 BONATO 16:37,356 + 0:44,668
31 LONGHI 16:39,980 + 0:47,292
32 PROKOP 16:40,196 + 0:47,508
33 KOSCIUZKO 16:43,220 + 0:50,532
34 TAPPER 16:45,116 + 0:52,428
35 OSTBERG 16:45,588 + 0:52,900
36 ARAI 16:46,700 + 0:54,012
37 VALOUSEK 16:54,096 + 1:01,408
38 NIKARA 16:54,824 + 1:02,136
39 ATKINSON 17:01,368 + 1:08,680
40 VAN MERKSTEIJN JR 17:17,924 + 1:25,236
41 GRONHOLM 18:27,008 + 2:34,320
42 CAMPEDELLI 18:27,996 + 2:35,308
43 BERTOLOTTI 19:19,488 + 3:26,800
44 ANDERSSON 19:51,216 + 3:58,528
45 FLODIN 20:31,552 + 4:38,864

Classement général (ES 08) :

1 LOEB 2:07:30,976
2 KOPECKY 2:07:44,236 + 0:13,260
3 SOLBERG P 2:07:46,996 + 0:16,020
4 HIRVONEN 2:07:51,868 + 0:20,892
5 SORDO 2:07:54,484 + 0:23,508
6 SARRAZIN 2:08:17,608 + 0:46,632
7 HEVIA 2:09:23,944 + 1:52,968
8 NEUVILLE 2:09:47,368 + 2:16,392
9 BASSO 2:10:16,896 + 2:45,920
10 WEIJS JR 2:10:23,140 + 2:52,164
11 DUVAL 2:10:33,292 + 3:02,316
12 HANNINEN 2:10:43,300 + 3:12,324
13 MEEKE 2:10:56,744 + 3:25,768
14 TSJOEN 2:11:13,580 + 3:42,604
15 MAGALHAES 2:11:23,508 + 3:52,532
16 POZZO 2:11:41,424 + 4:10,448
17 MIKKELSEN 2:11:51,716 + 4:20,740
18 SEMERAD 2:11:53,352 + 4:22,376
19 ABBRING 2:12:12,908 + 4:41,932
20 SANDELL 2:12:21,248 + 4:50,272
21 CASIER 2:12:25,300 + 4:54,324
22 MARTI 2:12:27,732 + 4:56,756
23 WILSON 2:12:28,020 + 4:57,044
24 BONATO 2:12:38,916 + 5:07,940
25 PROKOP 2:12:45,112 + 5:14,136
26 ATHANASSOULAS 2:12:58,392 + 5:27,416
27 BRYNILDSEN 2:13:17,592 + 5:46,616
28 TAPPER 2:13:28,948 + 5:57,972
29 GRONHOLM 2:14:23,396 + 6:52,420
30 MAURIN 2:14:34,864 + 7:03,888
31 ARAI 2:15:13,256 + 7:42,280
32 ANDERSSON 2:15:21,132 + 7:50,156
33 OSTBERG 2:15:28,228 + 7:57,252
34 ATKINSON 2:15:33,772 + 8:02,796
35 VALOUSEK 2:15:48,076 + 8:17,100
36 ALEN 2:16:08,864 + 8:37,888
37 FLODIN 2:16:12,916 + 8:41,940
38 CAMPEDELLI 2:16:18,396 + 8:47,420
39 VAN MERKSTEIJN JR 2:16:46,156 + 9:15,180
40 KOSCIUZKO 2:16:59,368 + 9:28,392
41 BETTEGA 2:17:08,604 + 9:37,628
42 LONGHI 2:17:39,212 + 10:08,236
43 BERTOLOTTI 2:17:40,124 + 10:09,148
44 NIKARA 2:22:08,376 + 14:37,400
45 CAVALLINI 2:23:17,152 + 15:46,176
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 20:17

Le rallye se termine sur un double passage. La boucle sera parcourue deux fois, mais seule la dernière spéciale sera recourue lors du dernier passage. Les pilotes vont donc en découdre dans les mêmes paysages. Un passage pour apprendre et un passage pour attaquer et finir en beauté, sans regrets. Sébastien Loeb vogue tranquillement vers la victoire, mais il doit faire face à Jan Kopecky qui a bel et bien décidé de jouer son va-tout. Ceci ne fait pas les affaires de Petter Solberg qui assure l'essentiel, rester devant Hirvonen et à distance respectable de Loeb. Dani Sordo recule, l'Espagnol se contente d'assurer les points, il n'a plus grand chose à jouer et parait moins à l'aise qu'en début de saison. Sarrazin, Hevia et Neuville, le trio d'outsider devrait lui finir dans cet ordre, les écarts étant déjà bien établis.

ES 09 : Rezzo - Abitato di Andagna - Chiesa di San Bernardo

Résumé :

Pour ce premier passage, Sébastien a décidé d'hausser un peu le rythme. Il conserve donc une belle avance et devrait signer son troisième succès de la saison, une belle performance au vu de son matériel. Le talent aura nettement compensé. Pour Solberg, c'est le titre qui se joue et le Norvégien frôle la crise de nerf. Dans une situation délicate, il a décidé de combattre le mal par le mal et de se livrer à fond. Arrêtant les calculs, cela lui a plutôt réussi, car il signe un scratch épatant. Il en profite pour déborder Kopecky, mais la marge est faible. Qu'importe, il a assuré le podium et devrait se retrouver en terrain connu lors de la dernière manche pour finir en beauté. Mikko Hirvonen est plutôt miné par le désespoir. Proche encore de marquer des gros points, il voit ses adversaires lui filer sous le nez, son titre également. Ce sera difficile pour lui d'inverser la tendance et le coeur n'y est plus vraiment. Derrière, il n'y a pas de modifications dans le classement. La lutte pour le top 10 entre Basso, Weijs Jr, Duval et Hänninen promet d'être somptueuse. Il y a aussi quelques points à gratter dans la catégorie IRC, qui ne seront de refus pour personne. A l'arrière, les dégâts continuent de parsemer le rallye. Martin Prokop s'est offert une grosse sortie de piste. Pour Kris Meeke, à force de solliciter son moteur, celui-ci donne des signes de fatigue, tandis que Simone Bertolotti a crevé, une conséquence éventuelle de sa sortie précédente. Toshi Arai et Lambros Athanassoulas se sont également offerts une petite figure de style.

Classement :

1 SOLBERG P 15:51,176
2 LOEB 15:55,676 + 0:04,500
3 KOPECKY 15:57,284 + 0:06,108
4 HIRVONEN 16:00,080 + 0:08,904
5 SORDO 16:03,188 + 0:12,012
6 SARRAZIN 16:04,460 + 0:13,284
7 NEUVILLE 16:09,188 + 0:18,012
8 HEVIA 16:09,872 + 0:18,696
9 HANNINEN 16:14,048 + 0:22,872
10 BETTEGA 16:15,708 + 0:24,532
11 MARTI 16:16,668 + 0:25,492
12 CASIER 16:17,192 + 0:26,016
13 DUVAL 16:22,304 + 0:31,128
14 OSTBERG 16:23,016 + 0:31,840
15 SEMERAD 16:24,192 + 0:33,016
16 POZZO 16:25,908 + 0:34,732
17 ABBRING 16:27,508 + 0:36,332
18 WEIJS JR 16:27,692 + 0:36,516
19 MIKKELSEN 16:28,576 + 0:37,400
20 ANDERSSON 16:28,644 + 0:37,468
21 FLODIN 16:29,292 + 0:38,116
22 TSJOEN 16:29,968 + 0:38,792
23 BASSO 16:31,248 + 0:40,072
24 MAGALHAES 16:31,620 + 0:40,444
25 WILSON 16:32,556 + 0:41,380
26 CAVALLINI 16:33,944 + 0:42,768
27 BONATO 16:34,380 + 0:43,204
28 CAMPEDELLI 16:35,064 + 0:43,888
29 ALEN 16:36,436 + 0:45,260
30 GRONHOLM 16:42,696 + 0:51,520
31 SANDELL 16:43,384 + 0:52,208
32 MAURIN 16:45,996 + 0:54,820
33 VAN MERKSTEIJN JR 16:48,488 + 0:57,312
34 LONGHI 16:51,464 + 1:00,288
35 TAPPER 16:51,560 + 1:00,384
36 KOSCIUZKO 16:52,676 + 1:01,500
37 BRYNILDSEN 16:52,812 + 1:01,636
38 VALOUSEK 17:03,360 + 1:12,184
39 NIKARA 17:05,276 + 1:14,100
40 ATKINSON 17:08,640 + 1:17,464
41 ARAI 17:39,688 + 1:48,512
42 ATHANASSOULAS 18:17,096 + 2:25,920
43 MEEKE 18:52,424 + 3:01,248
44 BERTOLOTTI 19:14,656 + 3:23,480
45 PROKOP 20:35,764 + 4:44,588

Classement général (ES 09) :

1 LOEB 2:23:26,652
2 SOLBERG P 2:23:38,172 + 0:11,520
3 KOPECKY 2:23:41,520 + 0:14,868
4 HIRVONEN 2:23:51,948 + 0:25,296
5 SORDO 2:23:57,672 + 0:31,020
6 SARRAZIN 2:24:22,068 + 0:55,416
7 HEVIA 2:25:33,816 + 2:07,164
8 NEUVILLE 2:25:56,556 + 2:29,904
9 BASSO 2:26:48,144 + 3:21,492
10 WEIJS JR 2:26:50,832 + 3:24,180
11 DUVAL 2:26:55,596 + 3:28,944
12 HANNINEN 2:26:57,348 + 3:30,696
13 TSJOEN 2:27:43,548 + 4:16,896
14 MAGALHAES 2:27:55,128 + 4:28,476
15 POZZO 2:28:07,332 + 4:40,680
16 SEMERAD 2:28:17,544 + 4:50,892
17 MIKKELSEN 2:28:20,292 + 4:53,640
18 ABBRING 2:28:40,416 + 5:13,764
19 CASIER 2:28:42,492 + 5:15,840
20 MARTI 2:28:44,400 + 5:17,748
21 WILSON 2:29:00,576 + 5:33,924
22 SANDELL 2:29:04,632 + 5:37,980
23 BONATO 2:29:13,296 + 5:46,644
24 MEEKE 2:29:49,168 + 6:22,516
25 BRYNILDSEN 2:30:10,404 + 6:43,752
26 TAPPER 2:30:20,508 + 6:53,856
27 GRONHOLM 2:31:06,092 + 7:39,440
28 ATHANASSOULAS 2:31:15,488 + 7:48,836
29 MAURIN 2:31:20,860 + 7:54,208
30 ANDERSSON 2:31:49,776 + 8:23,124
31 OSTBERG 2:31:51,244 + 8:24,592
32 FLODIN 2:32:42,208 + 9:15,556
33 ATKINSON 2:32:42,412 + 9:15,760
34 ALEN 2:32:45,300 + 9:18,648
35 VALOUSEK 2:32:51,436 + 9:24,784
36 ARAI 2:32:52,944 + 9:26,292
37 CAMPEDELLI 2:32:53,460 + 9:26,808
38 PROKOP 2:33:20,876 + 9:54,224
39 BETTEGA 2:33:24,312 + 9:57,660
40 VAN MERKSTEIJN JR 2:33:34,644 + 10:07,992
41 KOSCIUZKO 2:33:52,044 + 10:25,392
42 LONGHI 2:34:30,676 + 11:04,024
43 BERTOLOTTI 2:36:54,780 + 13:28,128
44 NIKARA 2:39:13,652 + 15:47,000
45 CAVALLINI 2:39:51,096 + 16:24,444
46 OGIER AB ES 05
47 THOMAS AB ES 03
48 LATVALA AB ES 02
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CSC_3187
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1659
Age : 30
Date d'inscription : 23/11/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 20:36

Il est temps que ça s'arrête diront certains. Le rallye aura laissé des traces, au même titre que la délicate manche chypriote par exemple. Pour les leaders, aux conditions difficiles, il a fallu ajouter la guerre psychologique, une lutte dispendieuse en énergie pour rester sur la piste et réaliser la meilleure performance possible. Ce rallye pouvait faire et défaire les écarts en peu de temps et chacun avait tout à y gagner, mais pouvait tout perdre. A ce petit jeu, le grand gagnant s'appelle Solberg, il devrait ressortir en tête du classement. Le grand perdant est Hirvonen, il peut dire adieu à ses ambitions. Sébastien Loeb en s'imposant ici sauve les meubles. Il aurait été préférable pour lui de pointer en tête du général à la sortie du rallye, mais il est toujours capable de sortir l'exploit nécessaire.

ES 10 : Rezzo - Abitato di Andagna - Chiesa di San Bernardo

Résumé :

Petter Solberg arrive fatigué, mais soulagé. Le rallye lui en aura fait voir de toutes les couleurs et il a su maitrisé ses émotions pour donner le meilleur de lui-même et terminer sur le podium. Ce ne fut pas toujours évident, mais il a su s'en sortir. Même si sur cette dernière spéciale, Kopecky passe devant pour une belle place d'honneur, cette troisième place sonne comme une victoire. Sébastien Loeb a assuré son rang en envoyant un dernier scratch, tandis que le reste du classement ne sera pas modifié. Le top 10 est donc pratiquement le même, seuls les écarts ont bougé tout comme le podium. Derrière, Patrick Sandell et Martin Semerad ont fait de légères fautes dues à la fatigue et l'envie d'en finir au plus vite, mais cela ne change pas leur classement. Dans la catégorie, c'est Hans Weijs Jr le vainqueur, qui fait la meilleure opération, mais il reste sous la pression de Kevin Abbring et Gabriel Pozzo qui prennent des points très importants. Eyvind Brynildsen était lui aussi dans le coup mais sa marge s'amenuise. Michal Kosciuzko est le grand perdant du jour, avec Patrick Flodin, même si ce dernier a les moyens de réussir une grosse performance au RAC.

Classement :

1 LOEB 15:53,060
2 KOPECKY 15:54,056 + 0:00,996
3 SARRAZIN 15:56,804 + 0:03,744
4 SORDO 15:56,996 + 0:03,936
5 SOLBERG P 15:59,984 + 0:06,924
6 HIRVONEN 16:00,896 + 0:07,836
7 HEVIA 16:09,104 + 0:16,044
8 MIKKELSEN 16:16,744 + 0:23,684
9 HANNINEN 16:17,936 + 0:24,876
10 ANDERSSON 16:18,156 + 0:25,096
11 NEUVILLE 16:18,332 + 0:25,272
12 CASIER 16:19,640 + 0:26,580
13 BASSO 16:20,412 + 0:27,352
14 DUVAL 16:21,716 + 0:28,656
15 WEIJS JR 16:22,292 + 0:29,232
16 CAVALLINI 16:23,108 + 0:30,048
17 ALEN 16:23,704 + 0:30,644
18 MAGALHAES 16:24,396 + 0:31,336
19 BETTEGA 16:25,356 + 0:32,296
20 TSJOEN 16:25,900 + 0:32,840
21 MEEKE 16:27,232 + 0:34,172
22 MARTI 16:28,152 + 0:35,092
23 LONGHI 16:28,268 + 0:35,208
24 POZZO 16:29,028 + 0:35,968
25 ARAI 16:31,640 + 0:38,580
26 TAPPER 16:33,344 + 0:40,284
27 ATHANASSOULAS 16:33,540 + 0:40,480
28 BONATO 16:33,648 + 0:40,588
29 MAURIN 16:36,024 + 0:42,964
30 GRONHOLM 16:39,648 + 0:46,588
31 ABBRING 16:41,776 + 0:48,716
32 OSTBERG 16:44,724 + 0:51,664
33 FLODIN 16:45,996 + 0:52,936
34 KOSCIUZKO 16:46,232 + 0:53,172
35 VAN MERKSTEIJN JR 16:48,608 + 0:55,548
36 WILSON 16:52,812 + 0:59,752
37 VALOUSEK 16:54,120 + 1:01,060
38 BERTOLOTTI 16:56,360 + 1:03,300
39 BRYNILDSEN 16:57,132 + 1:04,072
40 ATKINSON 16:58,716 + 1:05,656
41 NIKARA 17:00,284 + 1:07,224
42 CAMPEDELLI 17:01,464 + 1:08,404
43 SEMERAD 17:10,464 + 1:17,404
44 PROKOP 17:14,704 + 1:21,644
45 SANDELL 17:55,248 + 2:02,188

Classement général final (ES 10) :

1 LOEB 2:39:19,712
2 KOPECKY 2:39:35,576 + 0:15,864
3 SOLBERG P 2:39:38,156 + 0:18,444
4 HIRVONEN 2:39:52,844 + 0:33,132
5 SORDO 2:39:54,668 + 0:34,956
6 SARRAZIN 2:40:18,872 + 0:59,160
7 HEVIA 2:41:42,920 + 2:23,208
8 NEUVILLE 2:42:14,888 + 2:55,176
9 BASSO 2:43:08,556 + 3:48,844
10 WEIJS JR 2:43:13,124 + 3:53,412
11 HANNINEN 2:43:15,284 + 3:55,572
12 DUVAL 2:43:17,312 + 3:57,600
13 TSJOEN 2:44:09,448 + 4:49,736
14 MAGALHAES 2:44:19,524 + 4:59,812
15 POZZO 2:44:36,360 + 5:16,648
16 MIKKELSEN 2:44:37,036 + 5:17,324
17 CASIER 2:45:02,132 + 5:42,420
18 MARTI 2:45:12,552 + 5:52,840
19 ABBRING 2:45:22,192 + 6:02,480
20 SEMERAD 2:45:28,008 + 6:08,296
21 BONATO 2:45:46,944 + 6:27,232
22 WILSON 2:45:53,388 + 6:33,676
23 MEEKE 2:46:16,400 + 6:56,688
24 TAPPER 2:46:53,852 + 7:34,140
25 SANDELL 2:46:59,880 + 7:40,168
26 BRYNILDSEN 2:47:07,536 + 7:47,824
27 GRONHOLM 2:47:45,740 + 8:26,028
28 ATHANASSOULAS 2:47:49,028 + 8:29,316
29 MAURIN 2:47:56,884 + 8:37,172
30 ANDERSSON 2:48:07,932 + 8:48,220
31 OSTBERG 2:48:35,968 + 9:16,256
32 ALEN 2:49:09,004 + 9:49,292
33 ARAI 2:49:24,584 + 10:04,872
34 FLODIN 2:49:28,204 + 10:08,492
35 ATKINSON 2:49:41,128 + 10:21,416
36 VALOUSEK 2:49:45,556 + 10:25,844
37 BETTEGA 2:49:49,668 + 10:29,956
38 CAMPEDELLI 2:49:54,924 + 10:35,212
39 VAN MERKSTEIJN JR 2:50:23,252 + 11:03,540
40 PROKOP 2:50:35,580 + 11:15,868
41 KOSCIUZKO 2:50:38,276 + 11:18,564
42 LONGHI 2:50:58,944 + 11:39,232
43 BERTOLOTTI 2:53:51,140 + 14:31,428
44 NIKARA 2:56:13,936 + 16:54,224
45 CAVALLINI 2:56:14,204 + 16:54,492
46 OGIER AB ES 05
47 THOMAS AB ES 03
48 LATVALA AB ES 02
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Floleriderdu13
Admin
Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 1129
Age : 30
Localisation : 13
Date d'inscription : 14/08/2008

MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   Dim 21 Fév - 20:43

Encore une victoire Very Happy
C'est bon pour le championnat !

_________________



Subaru Impreza powaaaaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Flotographie.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rallye d'Italie (20-21 février 2010)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rallye d'Italie (20-21 février 2010)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mechanical Sports Forum :: Medias :: WRC Manager (Le RPG) :: La saison-
Sauter vers: