Forum sur les Sports Mécaniques
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vitaly Petrov

Aller en bas 
AuteurMessage
vino_93
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 6378
Age : 25
Localisation : proche Beauvais
Date d'inscription : 15/08/2008

MessageSujet: Vitaly Petrov   Mer 27 Jan - 22:27



Date de naissance : 8 septembre 1984
Nationalité : Russe
Particularité : n'a pas fait de karting

Des débuts corrects, mais ... :

C'est en 2001 que Vitaly se lance dans le sport automobile. Pour cela, il dispute la Coupe Lada, en Russie. La deuxième année, il en sort vainqueur. C'est ainsi qu'il se décidera à tenter l'aventure en monoplace. Pour réussir, il part dans un premier temps au Royaume Uni, pour disputer le challenge hivernal de Formule Renault. Il est membre de l'équipe Eurotek, dans laquelle il fait équipe avec Jay Howard. Celui ci, avec une légère connaissance de la monoplace, remporte le championnat. Vitaly finit 4ème, en ayant fait bonne figure pour un apprentissage, puisqu'il remporte une course. L'hiver passé, il rejoint la Formule Renault italienne dans l'Euronova Junior Team. Face à lui, Luca Filippi, avec qui il avait déjà cohabité en Angleterre. C'est l'italien qui a l'avantage, mais de 4 petits points. L'apprentissage de la monoplace n'est pas simple pour Petrov. Mais Euronova le fait essayer une monoplace d'Euro 3000, en plus d'une demi saison d'Eurocup de Formule Renault (comme Filippi, les deux ne marqueront aucun point).

Une passe difficile :

La saison 2003 ayant été ce qu'elle fut, c'est à dire difficile, 2004 ne s'annonce pas sous les meilleurs cieux. Euronova le fait retoucher une fois à l'Euro 3000, et le fait rouler très épisodiquement en Formule Renault Italie ou Eurocup.
Plutôt que de tout stopper, il rentre au pays, et retente l'aventure Lada. Il s'impose dans le Lada Revolution Challenge. En même temps, il dispute la Formula 1600 Russia, qu'il remporte. Cela le relance.

Retour en Europe de l'Ouest :

Euronova avait continué de travailler avec Filippi, et a laissé de côté Petrov. Mais en 2006, l'équipe s'est visiblement souvenu de ce jeune russe qui avait fait bonne figure face à l'italien, qui a remporté l'année précédente la Formule 3000 locale. C'est alors que Petrov a une chance de rebondir. Pour le russe, c'est sans doute la dernière. Si l'équipe Fisichella Motorsport, composée de Bonanomi et Ricci, étaient intouchables, Petrov s'installe à la 3ème place du championnat, bluffant tout le monde ! Son équipier d'alors, Jérôme d'Ambrosio, fait palle figure... Ses bonnes performances, et ses soutiens en Russie, le verront alors quémander par l'équipe de GP2, David Price Racing. Si DPR se traine en fond de peloton, c'est là l'occasion pour Petrov de se faire voir. Malheureusement pour lui, il s'ouffrira face à un Clivio Piccione qui faisait là sa deuxième saison de GP2.


La carrière est lancée :

Mais toutefois, Vitaly peut continuer en GP2 l'année suivante, puisqu'il trouve un volant chez Campos. Ne soyons pas subjectif, ses sponsors l'ont bien aidé. Qu'importe, il se lance. Campos est une équipe de haut de tableau, et la tache sera rude, d'autant plus que son équipier est Giorgio Pantano, l'ancien pilote de F1, et seul professionel du GP2 ! Face à lui, il n'est pas ridicule, et décroche même une première victoire.
Pendant ce temps là, il touche aussi à l'endurance. Courage lui fait confiance à deux reprises en LMP1, alors qu'il dispute le Mans en LMP2 sur une Courage de Noël del Bello.
Durant l'intersaison 2007-2008, il dispute le GP2 Asia, toujours pour Campos, et finit sur le podium de la série, faisant preuve d'une belle régularité. Ses deux équipiers, qui furent Ben Hanley et Diego Nunes, eurent bien des difficultés. Le choix est fait, Petrov repart pour une nouvelle saison avec Campos. Face à lui, encore une référence, puisqu'il s'agit de Lucas di Grassi. On espérait beaucoup de Vitaly, mais ce fut une petite déception. Bien que toujours dans le haut de tableau, il ne put hisser son niveau de performance suffisament haut pour aller contrer Di Grassi... Une seule victoire, le bilan est maigre.


2009 : l'éclosion :
En 2009, Campos cède son écurie à Addax. Mais Petrov est toujours là. Son rôle : être le sparring partner de Romain Grosjean. Mais plus qu'être un simple faire valoir, Petrov lutte âprement pour Grosjean, et ne le lache pas d'un pouce au classement. Chaque week end, c'est à toi à moi avec le français, chacun alternant un bon meeting puis un moins bon. Il aurait pu prendre définitivement l'avantage sur le français à Budapest, mais sa voiture fut victime d'un problème mécanique ... A la fin du meeting, Grosjean possédait 4 pts d'avance sur Petrov. Mais la lutte cessera là, le français grimpera en F1. Du pain béni pour Petrov, qui avait maintenant la voix libre pour lutter avec Hülkenberg. Mais il était déjà trop tard. Bien que le russe fasse une belle fin de saison, l'allemand fut irresistible. Son excellent milieu de saison, conjugué à une fin de saison exemplaire, fit de lui un large champion. Du côté d'Addax, on doit être un peu déçu de voir que les deux pilotes s'étant tiré la bourre n'ont pu s'unir pour lutter efficacement contre un Hulkenberg fantastique, et brillant leader de son équipe.


Pour 2010, Vitaly fut en contact avec de nombreuses équipes. Après des mois de négociations, il semble que la piste Renault s'ouvre doucement ... Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Vitaly Petrov
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mechanical Sports Forum :: Automobiles :: Formule1 :: Biographies-
Sauter vers: